Black Friday : les casinos de Las Vegas ont suivi la tendance

Posté le 28 novembre par Julien dans Actualité

Pour rester plus compétitifs, ils ont décidé de s’aligner avec la mode et de se mettre au goût du jour. En effet, les casinos du Nevada, et plus particulièrement ceux de Las Vegas, ont proposé des offres inédites à leurs clients pour le Black Friday et le Cyber Monday. Rappelons que ces journées spéciales ont vu le jour aux États-Unis avant de faire une entrée fracassante dans les autres pays occidentaux. Au programme : promotions, remises et autres bons plans !

Les casinos de Las Vegas n’échappent pas au Black Friday

Tandis que les joueurs de casino sur Mac étaient à l’affût des meilleures offres le week-end dernier, de leur côté, les casinos de Las Vegas ont affiché leurs plus belles intentions dans le cadre du Black Friday. Nombreuses furent les enseignes à s’être pliées à la mode. Parmi elles, le SLV Las Vegas, dans la moitié nord du Strip, qui subira d’ailleurs bientôt une rénovation de l’ordre de 100 millions de dollars, et qui a exonéré tous ses clients de taxe de séjour, soit une économie de 4,76 $ par personne. Bon nombre de casinos-resorts ont aussi proposé des promotions sur leurs plus belles suites, à hauteur de 50 $.

De son côté, le Las Vegas Palms offrait quant à lui des tickets de réduction applicables sur les prochaines réservations de ses clients, valables jusqu’au 30 août 2019 inclus. Le concurrent Caesars Entertainment a lui profité de l’événement pour lancer ses promos en ligne exclusives. Prenant fin le 10 décembre, elles offrent jusqu’à 25 % de réduction et permettent aux clients privilégiés de remplir leur solde grâce à 500 points bonus supplémentaires.

Tourisme : le Black Friday permet de gonfler les statistiques

La Las Vegas Convention and Visitors Authority (LVCVA) a rapporté que le volume de visiteurs à Las Vegas avait chuté de 1,3 % en septembre 2018. Toutefois, pendant cette période, de nombreux casinos étaient fermés pour cause de rénovation. Les bénéfices des casinos du Strip ont quant à eux baissé de 2,2 % en septembre 2018 par rapport à la même période un an plus tôt. Tandis que les taxes de séjour et frais de parking ont augmenté de manière drastique en 2018, les dirigeants de casino prétendent que la baisse du taux de fréquentation n’a rien à voir avec la hausse des frais d’hébergement. Et il se trouve que les casinos profitent de l’engouement du Black Friday pour gommer les imperfections figurant sur leurs tableaux de recettes.

Pour Anthony Curtis, journaliste pour le Las Vegas Advisor, l’unique raison de la baisse de popularité des casinos du Strip est justement l’augmentation des frais de séjour. « Tout le monde déteste les frais d’hébergement. Et devoir payer pour garer sa voiture, c’est encore pire ! Je pense vraiment que tous ces frais, ça commence à peser sur le moral des visiteurs et des joueurs ».