Casino de Dinard : le contrat de délégation revient finalement au groupe Barrière

Posté le 18 décembre par Julien dans Actualité

L’avenir du casino de Dinard est à présent fixé. En effet, en début de semaine, les élus de la commune ont voté à l’unanimité la reconduction du contrat de délégation en faveur du groupe Barrière. Barrière continuera donc à gérer et à exploiter l’établissement bien que d’importants investissements et travaux seront engagés. La municipalité espère que son casino lui rapportera près de 30 millions d’euros de recettes dans les quinze années à venir.

Gestion du casino de Dinard : un contrat de 15 ans pour le groupe Barrière

Le groupe Barrière, par l’intermédiaire de sa filiale la société nouvelle du palais d’Émeraude, conserve la gestion du casino de Dinard. En effet, les élus ont donné leur verdict le lundi 16 décembre dernier et ont décidé de renouveler leur confiance envers Barrière. Selon Jean-Claude Mahé, maire de la commune : « Le casino tourne bien. Des travaux intéressants ont été réalisés pour le G7, ce qui dynamisera le casino, qui est le centre névralgique de l’activité du centre-ville. Le groupe Barrière le sait et est déterminé à participer à l’animation de la ville ».

Le nouveau contrat dont l’entame est prévue pour le 1er mai 2020 courra jusqu’en 2035 car, comme le précise le maire de Dinard, « Si nous voulons que des investissements soient faits, il est nécessaire de laisser au délégataire le temps de rentabiliser ». À noter que le loyer versé par le casino à la ville de Dinard sera de 350 000 € par an, auquel il faut encore ajouter la taxe sur le Produit Brut des Jeux (PBJ). Cette dernière, négociée au taux maximal de 15 %, permettra en partie à la municipalité d’encaisser 1,34 million d’euros de recettes chaque année.

Des travaux importants et un véritable investissement dans la vie culturelle

Tandis que le groupe Barrière s’est engagé à mener des travaux importants qui vont tirer l’activité du casino vers le haut, l’embellissement extérieur de l’établissement est attendu de pied ferme. Il serait question de donner une allure nouvelle à la toiture et de rénover entièrement la terrasse du casino de Dinard. En outre, le restaurant, qui proposera des plats « bistronomiques », sera réaménagé au rez-de-chaussée alors qu’il se trouve actuellement au premier étage. L’isolation thermique de tout l’édifice sera refaite, et la salle de spectacle sera remise au goût du jour. Le coût total des travaux : pas loin de 3,8 millions d’euros.

Enfin, le groupe Barrière, qui participe déjà au financement du Dinard Film Festival, devrait verser une participation pour la vie artistique et culturelle de la commune. L’enveloppe annuelle engagée par le groupe s’élève à 50 000 €. Autant dire que la grande gagnante dans l’histoire, c’est quand même la ville de Dinard !