À Chypre, un casino sera capable de booster l’économie à lui tout seul

Posté le 13 juillet par Julien dans Actualité

Dès 2022, le tout premier casino chypriote devrait pouvoir contribuer à la relance de l’économie nationale à hauteur de 800 millions d’euros, et ce seulement deux ans après son inauguration ! En effet, ce petit pays logé en plein cœur de la mer Méditerranée a récemment signé un accord finalisant définitivement le projet de construction d’un immense casino-resort : ce dernier sera présenté au grand public dès la fin du mois de juin 2022.

Un plan à grande échelle déployé à Limassol

C’est dans la deuxième plus grande ville chypriote, à Limassol, laquelle compte quelque 228 000 habitants, que le gouvernement de la petite république balnéaire a décidé de construire un casino-resort flambant neuf. En parallèle au développement de ce complexe hôtelier de standing international, un casino satellite sera également implanté dans la capitale Nicosie ainsi que trois salons de machines à sous, qui ouvriront respectivement leurs portes à Larnaca, Famagusta et Paphos. Ces quatre structures ouvriront leurs portes dès février 2018.

C’est le promoteur hongkongais Melco International Development qui sera en charge des travaux, en collaboration avec l’entreprise locale CNS Group. Rappelons que la multinationale à l’origine de la construction de nombreux casinos terrestres en Chine et à Macao a remporté un appel d’offres émis par les autorités chypriotes la semaine dernière. Melco, qui gère aussi l’exploitation d’établissements de jeux de hasard, a également effectué une demande d’accréditation, à l’instar de l’opérateur Hard Rock International, qui aimerait bien ouvrir une nouvelle succursale au bord du bassin méditerranéen.

Des enjeux économiques majeurs pour tout le pays

Rappelons que suite à la crise financière de 2008, l’économie chypriote a connu un déclin sans précédent, à tel point que Chypre observait en 2010 un taux de pauvreté de près de 16 %, faisant du pays la 13ème nation la plus pauvre du continent européen. D’après Iacovos Galanos, porte-parole de Melco International Development, le tout premier casino-resort de l’île permettra de créer 4 000 nouveaux emplois, 2 400 d’entre eux étant permanents. Qui plus est, il a été convenu avec le Cypriot House Committee on Trade (la commission du travail locale) que les candidats à un emploi de nationalité chypriote auraient la priorité sur tous les dossiers de recrutement.

En plus des retombées économiques évidentes générées par ce projet d’envergure, le casino-resort de Limassol pourra accueillir quelque 2 000 personnes réparties dans 500 chambres d’hôtel dédiées. Une piscine, plusieurs restaurants et des salles de conférence seront aussi édifiés. Quant au rez-de-chaussée du casino, il abritera 1 200 bandits manchots et pas moins de 135 tables de jeux, l’occasion pour vous de planifier vos vacances d’été 2022 sur l’île de Chypre ?