Les effets placebo de l'alcool sur les femmes et les jeux

Posté le 17 mai par Julien dans Actualité

Les hommes qui ont bu de l'alcool ou qui croient en avoir bu ont tendance à se montrer plus flambeurs que les autres. Leur comportement a tendance à changer quand ils ont l'impression qu'ils sont intoxiqués et leurs décisions changent en devenant plus « risquée ». L'effet placebo de croire que l'on a bu de l'alcool ajoute en outre de la confiance et change les décisions.

Comment transformer la perception des sujets

L'étude porte donc sur les effets Placebo et leurs conséquences sur les comportements liés aux jeux et au risque en général. Elle a porté sur 154 jeunes hommes hétéro qui boivent occasionnellement en public et qui ont un poids et une corpulence similaire. Le but était de montrer que lorsque les sujets ont consommé de l'alcool, ou croient en avoir consommé, ils ont tendance à changer de comportement et se sentent plus en confiance.

Cette confiance peut permettre de se montrer plus efficace sur le plan amoureux mais aussi d'être plus en proie au risque quant aux jeux d'argent. Le sujet intoxiqué sentira moins les risques d'une perte et sera plus « excité » par l'éventualité de victoire.

Les 154 sujets sont séparés en trois catégories. On a donné à tous les mêmes cocktails de Vodka/Red Bull/jus sachant que le premier groupe les a bu dans des verres « Vodka cocktail », le deuxième avec la mention « Vodka/Red Bull cocktail » et le troisième avec « Exotic fruits cocktail » mentionné.

Après avoir bu, les sujets ont observé une pause pour laisser monter l'alcool et ont dû faire certaines tâches. Tout d'abord sur un ordinateur où on leur a fait défiler des photos de femmes, desquelles ils devaient dire s'ils iraient leur parler et quelles types de réactions elles pourraient avoir. En général, les hommes qui ont cru boire du Red Bull étaient plus en confiance sur le sujet que ceux qui ont cru ne pas en avoir bu.

Ils ont ensuite joué à un jeu appelé Balloon Analogue Risk Task, dont le but est de gonfler un ballon imaginaire en supposant que chaque fois qu'il grossit, la valeur que le joueur peut gagner augmente, mais que s'il explose, le joueur ne gagne rien.

Même si tous les participants ont reçu la même dose d'alcool, ceux qui ont cru en boire plus ont eu tendance à être plus flambeur avec ce jeu. Globalement ces derniers gonflaient leur ballon 12% plus et prenaient plus de risque.

L'étude montre que les personnes qui ont plus bu qu'elles ne le pensent ont tendance à prendre plus de risques, que ce soit avec les femmes mais aussi les jeux en général. Ils vont se sentir plus en confiance, ce qui peut les aider ou les desservir selon les cas.