Technologie : la reconnaissance faciale au service des casinos

Posté le 27 mars par Julien dans Actualité

La technologie de reconnaissance faciale répond à bien des objectifs dans la sphère des casinos : elle permet non seulement de détecter et de dissuader certains joueurs auto-exclus mais elle a également pour vocation d’améliorer l’accueil des joueurs VIP, ces parieurs dont les opérateurs ne pourraient se passer. Voyons dans quels autres domaines la reconnaissance faciale permet aux casinos de grandir, et d’innover !

En Australie, NeoFace permet d’identifier les joueurs à l’entrée des casinos

En Australie, la société NEC a mis au point NeoFace, une technologie d’identification des joueurs, notamment ceux qui sont interdits de jeux. En effet, dans ce pays où l’addiction aux jeux d’argent touche une partie importante de la population, les joueurs problématiques n’hésitent pas à user de subterfuges pour pénétrer dans l’enceinte des établissements qui leur sont interdits. Certains d’entre eux, notamment, se déguisent. Or, la technologie NeoFace est tellement aboutie qu’elle permet d’interpeler tous ceux qui cachent leur véritable identité.

Compte tenu des nombreux éloges adressés à NeoFace, le casino Star de Sydney, deuxième plus grand complexe de jeux d’Australie, a décidé de commander tout un panel de caméras de reconnaissance faciale équipées du logiciel NeoFace. Au Crown de Melbourne, plus grand casino d’Océanie, cette technologie s’est avérée efficace depuis maintenant plusieurs années. À noter qu’en 2018, la Victorian Commission for Gambling and Liquor Regulation (VCGLR), autorité statutaire indépendante qui accorde ou non des licences aux opérateurs implantés dans cet état australien spécifique, a elle-même approuvé l’utilisation d’un tel dispositif d’identification faciale.

Aux USA et à Macao, la reconnaissance faciale a une autre utilité

Tandis que selon son créateur NEC NeoFace a également la capacité « d’améliorer l’accueil de clients réguliers en leur informant, par exemple, que leur cocktail favori les attend au bar » (une hôtesse venant instantanément à leur rencontre), aux USA et à Macao, la reconnaissance faciale semble remplir un tout autre office.

En effet, dans les casinos des pays cités, la reconnaissance faciale aide les enquêteurs à lutter contre le crime. Détection de compteurs de cartes interdits, identification des tricheurs et de toute autre tentative de fraude ou de blanchiment d’argent, la technologie de reconnaissance faciale permet en quelque sorte de faire appliquer la loi. Toutefois, rappelons que l’usage d’une telle technologie a déjà suscité bien des questions et inquiétudes, cette dernière pouvant être jugée comme intrusive. Ce qui est sûr, c’est que les casinos qui ont recours à de tels procédés doivent trouver le juste équilibre. Par ailleurs, les acteurs concernés ne doivent pas hésiter à consulter le public en amont, à élaborer des politiques et procédures claires, et à informer leur clientèle que ses données peuvent faire l’objet d’une collecte et d’une conservation sécurisée.