Une firme chinoise prévoit de construire un casino-resort aux Philippines malgré le

Posté le 09 novembre par Julien dans Actualité

Un groupe chinois vient de dévoiler son plan de construction d’un casino-resort dans la province de Cagayan, située au nord des Philippines. Si la firme entend bien profiter de l’extension de la zone économique locale, elle n’est certainement pas sans savoir que le Président des Philippines, M. Roberto Duterte, est formellement contre l’installation d’investisseurs étrangers depuis l’entrée en vigueur d’une loi prohibant toutes les formes de jeux d’argent.

La CEZA signe un mémorandum d’accord avec des Chinois

Dans une publication parue sur son site web, la Cagayan Economic Zone Authority (CEZA), entité régissant l’espace économique de la province située au nord des Philippines, a annoncé la signature d’un mémorandum d’accord avec le groupe chinois Shanghai Jucheng Supply Chain Management Co. Ltd. Ledit groupe projète de construire un casino-resort inspiré de ce qui se fait sur l’île de Jeju, province insulaire rattachée à la Corée du Sud et qui est réputée pour ses stations balnéaires.

Selon un parte-parole du groupe chinois, Shanghai Jucheng Supply Chain Management Co. Ltd. développera plusieurs activités visant à renforcer l’attrait touristique de la province : transport, logistique, divertissement, le client devrait en avoir pour son argent. Toutefois, on ignore encore si la société est impliquée dans d’autres projets touristiques. Ce qui est sûr, et la CEZA l’a elle-même expliqué, c’est que le groupe chinois veut grandement s’inspirer des casinos-resorts implantés sur l’île de Jeju, en Corée du Sud. Mais avant d’y arriver, il faudra se débarrasser d’un obstacle majeur : le Président en personne, M. Roberto Duterte. L’espace économique de Cagayan est soumis au Republic Act No. 7922, qui autorise la CEZA à octroyer une licence à une partie intéressée. Reste maintenant à voir comment le Président Duterte accueillera la nouvelle !

Le Directeur de la CEZA est favorable à la construction du casino-resort

En juillet 2018, quatre entreprises avaient adressé un courrier à la CEZA afin de lui faire part de leur intérêt en vue de la construction d’un casino-resort dans la zone de Cagayan. Selon le Directeur de la CEZA, les quatre entreprises en questions étaient respectivement originaires de Corée du Sud, du Japon, de Malaisie et de Hong-Kong. Ce dernier a également révélé que trois des entreprises candidates tablaient sur un projet impliquant jusqu’à 100 millions de dollars d’investissements. Mais la dernière était prête à dépenser jusqu’à 500 millions de dollars…

C’est toutefois Shanghai Jucheng Supply Chain Management Co. Ltd qui a attiré l’attention de la CEZA, qui exige depuis le début qu’en plus d’un casino, tout complexe hôtelier digne de ce nom devrait être assorti de plusieurs hôtels, de bars, de restaurants et de salles de loisirs en tous genres.